Enseignants, infirmiers et informaticiens : voici les fonctions critiques en Région bruxelloise.

Enseignants, infirmiers et informaticiens : voici les fonctions critiques en Région bruxelloise.

Bruxelles est à la recherche urgente de candidats pour ces métiers (et 97 autres).

view.brussels, l’observatoire bruxellois de l’emploi et de la formation, publie aujourd’hui la liste officielle des fonctions critiques. Elle compte, cette année, 100 métiers.  C’est le même nombre que l’an dernier, mais 20 de plus qu’il y a 5 ans.  Actiris publie dans le même temps la liste des formations liées à ces métiers. 

 

Suivre l’une de ces formations, c’est la garantie (ou presque) de trouver un emploi.

Ceux qui désirent opter pour une formation liée aux métiers en pénurie peuvent trouver la liste complète ici.

Dans certains cas, des dispenses peuvent être accordées. On peut donc bénéficier d’allocations de chômage tout en suivant une formation. Le but est d’inciter les chercheurs d’emploi à se lancer.

De nouvelles formations ont fait leur apparition cette année. Dès la rentrée prochaine, les chercheurs d’emploi pourront suivre des cours de dessinateur industriel, de chimie ou de gestion et comptabilité tout en percevant leurs allocations. Pour en savoir plus sur ces dispenses : vous trouverez ici des informations pour l’enseignement francophone et néerlandophone

 


Qu’est-ce qu’une fonction critique ?

C’est une fonction pour laquelle les employeurs peinent à recruter. Plusieurs raisons à cela :

  • Problème quantitatif : il y a trop peu de candidats pour certains métiers.
  • Souci qualitatif : il y  a des candidats mais ils n’ont pas les bonnes qualifications (formation, expérience, connaissances linguistiques).
  • Des conditions de travail difficiles : travail lourd ou dangereux, horaires coupés, de week-end ou de nuit, statut précaire, rémunération faible.

 

Quels métiers et quels secteurs ?

Cette année, 2 nouvelles fonctions critiques viennent s'ajouter à la liste : professeur de néerlandais en primaire et ouvrier de production spécialisé dans la transformation du caoutchouc. D’autres métiers, en revanche, disparaissent. C’est le cas de responsable logistique, d’agent de sécurité et aide comptable.

Cela dit, d’années en années, ce sont souvent les mêmes fonctions qui reviennent. Qu'il s'agisse des professeurs, du personnel soignant, des informaticiens ou encore des ingénieurs.  Difficile aussi à Bruxelles de recruter dans la vente  (représentants et vendeurs) et dans la construction.

 

 

 

A propos de Actiris

Actiris est l’Office Régional Bruxellois de l’Emploi. En tant que service public de l’emploi, Actiris est l’acteur principal et le fournisseur de solutions pour l’emploi dans la Région de Bruxelles-Capitale. Actiris concentre ses actions et moyens sur deux missions: garantir le matching entre employeurs et chercheurs d’emploi et organiser la transition vers l’emploi. Actiris est également mandaté pour la coordination de l’Observatoire bruxellois de l’Emploi.

Pour plus d’informations: www.actiris.be.

Actiris
Avenue de l'Astronomie 14, 1210 Bruxelles