Actiris ouvre le premier Cosearching Center en Belgique

Actiris ouvre le premier Cosearching Center en Belgique

En test depuis 2019 à Bruxelles, le cosearching est une méthode collaborative permettant de stimuler la recherche d’emploi en développant de nouvelles compétences.

Ce mardi 22 février, Actiris et ses partenaires inaugurent le premier Cosearching Center de Belgique au sein de BeCentral. Un projet qui se veut innovant, collaboratif et unique à Bruxelles. ​

Le cosearching s’adresse aux chercheurs d’emploi et se construit dans une logique d’entraide et de solidarité entre pairs. Concrètement, des groupes de dix chercheurs d’emploi sont constitués et se retrouvent à intervalles réguliers. Confrontés aux mêmes difficultés, les chercheurs d’emploi partagent leurs expériences, se soutiennent et trouvent des solutions ensemble. Cette approche participative offre plusieurs avantages. Elle permet aux chercheurs d’emploi de renforcer la confiance en eux et de sortir de l’isolement dans lequel ils sont souvent plongés. De plus, durant cet accompagnement, les chercheurs d’emploi développent des compétences essentielles pour le marché de l’emploi, telles que la créativité, le travail en équipe ou encore le networking.

Bernard Clerfayt, ministre bruxellois de l'Emploi et de la Formation Professionnelle : "On peut vite perdre confiance en soi lorsque l’on cherche un travail. C’est d’autant plus vrai quand cela s’inscrit dans la durée et que l’énergie déployée ne permet pas d’accéder à un emploi. Grâce au cosearching, tous les chercheurs d’emploi, y compris les chercheurs d’emploi de longue durée, pourront bénéficier de l’effet du collectif pour (re)lancer une nouvelle dynamique de groupe en s’appuyant sur les conseils, l’entraide et le réseautage en vue d’intégrer le marché du travail."

Durant les cinq premières semaines, les chercheurs d’emploi sont accompagnés par un facilitateur. Cet accompagnement a pour objectif de leur donner les clés qui permettent de faire vivre un groupe telles que la prise de décision, la répartition des rôles, l’écoute active, la capacité de brainstormer et de faire émerger des idées, etc. Au terme de cet accompagnement, une fois tous les outils en main, les groupes se réunissent en toute autonomie, idéalement une fois par semaine.

Vincent Gadé, 37 ans, a toujours travaillé dans l'horeca et le commerce avant de se lancer, notamment grâce aux ateliers cosearching dans le web development. Il vient de terminer une formation et un stage chez BeCode. "J'ai découvert l'existence du cosearching dans une newsletter d'Actiris et je me suis tout de suite inscrit. On se sent parfois seul dans la recherche d'emploi. Les rencontres hebdomadaires, même si en visioconférence, m'ont beaucoup motivé et dynamisé. J'ai pu échanger avec plein de personnes d'âges, d'origines, d'horizons différents que je n'aurais jamais croisés sans les ateliers cosearching. Nous nous sommes motivés les uns les autres pendant les séances coachées, mais aussi dans la plate-forme numérique Backstage.Network où nous avons commencé à lancer nous-mêmes des projets : des ateliers d'écriture ou d'informatique, des tables de conversation. J'ai pensé très longtemps à me lancer dans l'informatique, mais le déclic est venu lors d'un des ateliers. Aujourd'hui, j'ai déjà fini une formation et un stage et je veux continuer à me former."
Andrea Cuadrado, 38 ans, a participé aux ateliers de cosearching. Elle affime qu'ils l'ont aidée en pleine période covid à explorer plusieurs pistes professionnelles et à l'orienter dans sa recherche d'emploi. "J'ai suivi une dizaine de séances durant l'été 2020 dans un groupe de 8 personnes. Je me suis rendue compte qu'il est parfois plus facile de parler de ses rêves, de ses besoins professionnels ou de ses valeurs à d'autres personnes qui sont dans une situation semblable qu'à son propre entourage. Les ateliers de cosearching ont aussi été un bon outil de réseautage. Finalement, après une expérience de volontariat, j'ai réussi à trouver un emploi chez NewB dans les ressources humaines. Grâce au groupe, j’ai osé me lancer dans ce nouveau job qui me correspond très bien."

 

En test depuis 2019 à Bruxelles

À l’initiative d’Actiris, le projet cosearching.brussels est testé depuis 2019 dans le cadre d’un projet pilote mené en collaboration avec Activ’action, Cocorico and Co, Divers Gens et les Maisons de l’emploi de Forest, Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre, Watermael-Boitsfort et Uccle. Deux autres partenaires ont rejoint le projet en cours de route. D’abord, ​ Backstage.Network qui a mis en place une plateforme numérique dédiée à la communauté d’entraide : cosearching.brussels. Ensuite, Tracé Brussel qui a assuré le bilinguisme de ce projet.

Une enquête a été menée après la mise en œuvre du projet pilote. 84% des répondants reconnaissent que le cosearching leur a permis de gagner en compétences. Le cosearching peut également apporter une nouvelle solution pour les chômeurs de longue durée. En effet, en 2020, plus de 70% des cosearchers étaient au chômage depuis plus d’un an. Suite aux résultats positifs obtenus durant cette phase de test, fin 2021, le Comité de Gestion d’Actiris a décidé de prolonger la mise en œuvre du projet qui s’adresse désormais à toute personne inscrite chez Actiris et résidant en Région de Bruxelles-Capitale.

Laurent Hublet, CEO de BeCentral : "BeCentral est un lieu d'apprentissage et d'entreprenariat. Le campus héberge une dizaine d'écoles numériques et des dizaines de startups, avec le cosearching notre communauté s'enrichit d'un lieu inspirant où chacun peut réinviter dans les meilleures conditions sa trajectoire professionnelle."
"Nous avons pour objectif d’accompagner entre 500 et 700 chercheurs d’emploi par an via cette méthode. Actuellement, même si le cosearching s'adresse à tous nos publics, nous constatons que la majorité des chercheurs d'emploi qui s'y intéressent sont des chercheurs d'emploi de longue durée. Cela répond à notre ambition de lutter contre les effets néfastes que peut engendrer une longue période d’inactivité et de permettre aux chercheurs d’emploi de se sentir soutenus, écoutés et d’élargir leurs perspectives », déclare Cristina Amboldi, directrice générale d’Actiris.

Pour rencontrer cet objectif, Actiris s’est associé à BeCentral et a ouvert le premier centre entièrement dédié au Cosearching, en plein centre-ville. Cet espace est utilisé pour la phase d’accompagnement et sert également de lieu de rencontre pour ces nouvelles équipes de chercheurs d'emploi bruxellois.

 

Anaïs Sorée
Anaïs Sorée Porte-parole, Actiris

 

A propos de Actiris

Actiris est l’Office Régional Bruxellois de l’Emploi. En tant que service public de l’emploi, Actiris est l’acteur principal et le fournisseur de solutions pour l’emploi dans la Région de Bruxelles-Capitale. Actiris concentre ses actions et moyens sur deux missions: garantir le matching entre employeurs et chercheurs d’emploi et organiser la transition vers l’emploi. Actiris est également mandaté pour la coordination de l’Observatoire bruxellois de l’Emploi.

Pour plus d’informations: www.actiris.be.

Actiris
Avenue de l'Astronomie 14, 1210 Bruxelles